À PROPOS

MA DÉMARCHE ARTISTIQUE

On pourrait passer une vie entière à mettre en lumière les infinis trésors qui se cachent dans les battures et les rivages du grand fleuve.   C’est avec un mélange d’émotions devant tant de fragilité que j’ai choisi de consacrer mon regard d’artiste à révéler un monde singulier et fascinant, celui de ces zones tampons entre la terre et la mer, pour en extraire un peu de leur grande beauté, une beauté pouvant rivaliser avec les œuvres des grands peintres de l’abstraction ! Je veux toucher le cœur du celui ou celle qui découvre à travers ces photos des mondes inconnus et enchanteurs, et qui peut s’émerveiller devant une si grande diversité.  Ce sont pourtant des mondes qui s’étalent aux pieds de quiconque se risque à arpenter ces territoires à marée basse et partir patiemment à la découverte de cette poésie brute. 

Cette approche de la photographie est devenue pour moi une façon de créer des tableaux avec les textures et les couleurs qui se déploient sur les rives du Saint-Laurent.  Je suis fasciné par ces formes nées d’une mystérieuse alchimie lentement élaborée par les bouleversements géologiques et l’action des marées.  Ces images en gros plan jouent souvent de façon délibérée sur l’absence de repères, ce qui fait en sorte que de petits espaces évoquent de vastes paysages, des vues aériennes, des montagnes ou des vallées.  Ainsi un simple agencement de pierres et de vie marine pourra évoquer soit le monde maritime, soit les forces telluriques qui façonnent notre terre et même les mouvements de l’âme humaine.

Même le choix des titres est une invitation à regarder ces images à un second degré. L’œil du photographe cadre pour faire jaillir une composition, pour proposer un ordre dans le chaos de ces pierres enchevêtrées au gré des éléments afin de partager une parcelle de la beauté du monde. Mais il propose en même temps une réflexion sur le temps, sur la fragilité des choses, sur la puissance des éléments et sur notre rapport avec la nature.

À travers mes tableaux photographiques, je veux célébrer ce grand fleuve qui a forgé notre héritage culturel, cette aorte vitale qui nourrit l’âme de la nation québécoise depuis des générations.  Je souhaite attirer l’attention sur son immense diversité et son insondable beauté.  J’espère de tout cœur que la Saint-Laurent va continuer à être pour les générations futures une inspiration et un appel à chérir et à protéger cette merveilleuse biodiversité qui nous a été donnée en héritage.

 

                                                                                                         

Jean-Thomas Bédard

​© 2018 par Jean-Thomas Bédard. Créé avec Wix.com

  • Facebook Clean
  • Twitter Clean
  • Instagram Clean